Archives par mot-clé : traduction

L’art selon Proust | A arte segundo Proust | 2020

L’art selon Proust |
A arte segundo Proust |
2020


Analyse et traduction d’un extrait de Le Temps retrouvé
Análise e tradução de um excerto de O Tempo reencontrado


No obra proustiana O Tempo Reencontrado, que se apresenta concomitantemente como um romance e um manifesto literário, a voz narrativa reflecte longamente sobre a finalidade da arte, sublinhando a sua vocação elucidativa:

Continuer la lecture de L’art selon Proust | A arte segundo Proust | 2020

Questionnaire de Proust | traduction en portugais | Mafalda Borges Suares | 2020

Continuer la lecture de Questionnaire de Proust | traduction en portugais | Mafalda Borges Suares | 2020

Continuer la lecture de Questionnaire de Proust | traduction en portugais | Mafalda Borges Suares | 2020

O Questionário de Proust (1886)

Continuer la lecture de Questionnaire de Proust | traduction en portugais | Mafalda Borges Suares | 2020

Marcel Proust | Contos completos e outros textos | en portugais | 2018

PROUST, Marcel (2018). Contos completos e outros textos. E-primatur

Reunindo textos de Marcel Proust traduzidos pela primeira vez em língua portuguesa, Contos completos e outros textos apresenta aquilo a que se deu o nome de “ficção curta” proustiana. Note-se contudo que, como tão bem lembrou Bernard de Fallois, primeiro editor do Contra Sainte-Beuve, os trabalhos anteriores a Em busca do tempo perdido são meros esboços daquilo que viria a ser uma das maiores obras-primas da literatura mundial, esquissando temáticas importantes que seriam, mais tarde, retomadas e amplamente exploradas. No fundo, a “ficção curta” nada mais fez do que preparar a “ficção longa”:
“Esboços e materiais de uma obra futura, que lhes é idêntica e que os supera, estes textos não passam, digamos, de documentos. Mais tais documentos, se por um lado nada mais mencionam do que a própria obra, por outro têm ainda muito a dizer-nos sobre ela, dado informarem-nos sobre uma das criações mais completas e complexas de toda a literatura francesa” (Proust, 2019: 14).
Recuperando questões que lhe eram caras, e revisitando-as de modo mais aprofundado, o escritor pôde, enfim, reencontrar os temas aparentemente perdidos, entregando-se nessa busca ao que de mais precioso se recolhe em vida, a saber: a nossa relação com o mundo.

Réunissant des textes de Marcel Proust traduits pour la première fois en portugais, Contos completos e outros textos présente ce que l’on a appelé la « fiction courte » proustienne. Comme l’a remarqué Bernard de Fallois, premier éditeur du Contre Sainte-Beuve, les travaux antérieurs à la Recherche sont de simples ébauches de ce qui deviendrait un des plus grands chefs-d’œuvre de la littérature mondiale, ayant esquissé d’importantes thématiques qui, plus tard, seraient reprises et amplement analysées. Au fond, la « fiction courte » n’a fait que préparer la « fiction longue » :
« Ébauches et matériaux d’une œuvre à venir, qui les rassemble et les dépasse, ce ne sont, si l’on veut, que des documents. Mais ces documents, s’ils ne nous disent rien de plus que l’œuvre elle-même, ont encore beaucoup à nous dire sur elle, car ils nous renseignent sur une des créations les plus complètes, les plus complexes, de toute notre littérature » (Proust, 2010: 8).
En reprenant des questions qui lui étaient chères, et en les revisitant de manière approfondie, l’écrivain a pu, enfin, retrouver les thèmes apparemment perdus, tout en s’abandonnant à cette recherche sur ce que l’on garde de plus précieux en vie, à savoir : notre rapport au monde.

 

Bibliografia / Bibliographie
PROUST, Marcel (2019). Contra Sainte-Beuve.
Tradução de Mafalda Borges Soares. Lisboa: Chiado Editora

PROUST, Marcel (2010). Contre Sainte-Beuve. Paris: Gallimard


Cliquez ici pour obtenir plus d’informations

Son et traduction dans l’oeuvre de Proust | E. Eells, N. Toth éds. | CHAMPION | 2018

Son et traduction dans l’œuvre de Proust.

Dirigé par Emily Eells et Naomi Toth

Honoré Champion, collection « Recherches proustiennes », 2018

EAN13 : 9782745349101

176 p.

38,00 €

PRESENTATION

Pour le narrateur d’À la recherche du temps perdu, le son traduit ; par ailleurs, il définit la tâche de l’écrivain comme celle d’un traducteur. Se dessinent dès lors, entre sonorité et langage littéraire, un parallèle étroit mais aussi un mince écart, de sorte qu’un point de fuite s’inscrit dans le texte : l’écrivain traduit une sonorité déjà elle-même traduction. Que faire de toutes ces strates de son quand on cherche à les rendre dans une langue autre que le français ? Que révèle la pratique de la traduction de la façon dont Proust pense le rapport entre sonorité et langage ? Telles sont les questions abordées par les articles ici rassemblés, avec une attention particulière accordée aux traductions vers la langue anglaise.

Continuer la lecture de Son et traduction dans l’oeuvre de Proust | E. Eells, N. Toth éds. | CHAMPION | 2018

Traduire la sonorité dans l’œuvre proustienne|Université Nanterre|25-26 juin 205

 

William Michael Harnett, Music et littérature

Traduire la sonorité dans l’œuvre proustienne

Colloque international — 25-26 juin 2015 — Université de Paris Ouest Nanterre

(English version below)

Pour Proust, la traduction est intrinsèque à la création littéraire et sa conception rythmique et musicale du langage littéraire en fait une langue elle-même étrangère. Que se passe-t-il alors en traduisant Proust, et, plus particulièrement, qu’est ce que la pratique de la traduction révèle de la pensée du rapport entre son et langage, entre phonè et écriture, qui y est à l’œuvre ? Réunissant critiques littéraires et traducteurs de l’œuvre proustienne, ce colloque prendra appui sur les traductions de langue anglaise d’À la recherche du temps perdu afin d’explorer à de nouveaux frais le rôle perturbateur que joue la sonorité en tant qu’élément qui fait vaciller les distinctions entre l’« original » et l’écho qui en est la traduction, entre le texte de « départ » et d’« arrivée », entre silence, bruit, musique et langage, et, enfin, entre expérience, représentation et mémoire.

Continuer la lecture de Traduire la sonorité dans l’œuvre proustienne|Université Nanterre|25-26 juin 205