Archives par mot-clé : judéité de Proust

I. Cahn et A. Compagnon dir. | Marcel Proust, Du côté de la mère | Éditions de la Rmn-GP et mahJ | 2022

Marcel Proust. Du côté de la mère,  Catalogue d’exposition, Isabelle Cahn et Antoine Compagnon (dir.), Paris, coédition Rmn-Grand Palais / Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, 2022. 

 

Catalogue de l’exposition « Marcel Proust, du côté de la mère », au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme

 

Ce catalogue présente l’écrivain à travers le prisme de la judaïté. Cette exploration permet de mettre en avant un axe important de la construction de la personnalité et de l’œuvre de Proust. Ce sujet inédit est abordé à travers plusieurs thèmes touchant aux liens familiaux et aux sociabilités de l’écrivain ainsi qu’à ses engagements.

Continuer la lecture de I. Cahn et A. Compagnon dir. | Marcel Proust, Du côté de la mère | Éditions de la Rmn-GP et mahJ | 2022

Marcel Proust, Du côté de la mère | Musée d’art et d’histoire du Judaïsme | 14 avril — 28 août 2022

Marcel Proust, Du côté de la mère, exposition au musée d’art et d’histoire du Judaïsme (mahJ), 14 avril – 28 août 2022

 

COMMISSARIAT : Isabelle Cahn, conservatrice générale honoraire des peintures au musée d’Orsay

CONSEIL SCIENTIFIQUE : Antoine compagnon, de l’Académie française, professeur émérite au Collège de France

COORDINATION ET RECHERCHES : Dorota Sniezek, mahJ

SCÉNOGRAPHIE : Studio Matters, Joris Lipsch

GRAPHISME : Studio Matters, Floriane Lipsch-Pic

 

L’exposition « Marcel Proust, du côté de la mère » est la première manifestation en France présentant l’écrivain à travers le prisme de sa judéité, à l’occasion du centenaire de sa mort.

Avec près de 230 peintures, dessins, gravures, ouvrages, documents —  dont des oeuvres majeures de Monet (l’un de ses peintres préférés), Rodin, Bonnard ou Vuillard, ainsi que des épreuves corrigées par l’auteur de Du côté de chez Swann et de Sodome et Gomorrhe — l’exposition aborde un aspect fondamental de la personnalité et de l’oeuvre de Marcel Proust (1871-1922) qui, à la disparition de sa mère, en 1905, se mit sérieusement au travail, porté par la pensée qu’il lui serait « si doux avant de mourir de faire quelque chose qui aurait plu à maman ». L’écriture de son grand oeuvre, À la recherche du temps perdu, l’accaparera dès lors jusqu’à sa mort.

Continuer la lecture de Marcel Proust, Du côté de la mère | Musée d’art et d’histoire du Judaïsme | 14 avril — 28 août 2022

Antoine Compagnon | Proust du côté juif | Gallimard | 2022

Antoine COMPAGNON, Proust du côté juif, Paris, Gallimard, “Bibliothèque des Histoires”, 3 mars 2022.

 

« Il n’y a plus personne, pas même moi, puisque je ne peux me lever, qui aille visiter, le long de la rue du Repos, le petit cimetière juif où mon grand-père, suivant le rite qu’il n’avait jamais compris, allait tous les ans poser un caillou sur la tombe de ses parents. »
Tout le monde cite cette phrase de Proust, comme si elle donnait le fin mot de son rapport au judaïsme. Mais personne ne sait d’où elle vient. Madame Proust, née Jeanne Weil, ne s’était pas convertie : « Si je suis catholique comme mon père et mon frère, par contre, ma mère est juive », rappelait Proust à Robert de Montesquiou durant l’affaire Dreyfus.

Continuer la lecture de Antoine Compagnon | Proust du côté juif | Gallimard | 2022

Anne Simon | “Proust politique” | Entretien avec Fabien Trécourt | Journal du CNRS | nov. 2021

Photos : © Marion Dupuis-CRAL-EHESS/CNRS

L’activité politique de Proust est indissociable de son activité d’écriture“, entretien d’Anne Simon avec Fabien Trécourt, Journal du CNRS, nov. 2021

A l’occasion de l’anniversaire de la mort de Proust en 2022, retour sur les engagements de Proust,  à la suite du colloque international Proust politique. De l’Europe du Goncourt 1919 à l’Europe de 2019 organisé par  Davide Vago, Marisa Verna, Ilaria Vidotto et Anne Simon, labellisé #80ansCNRS, Milan, 9-10 mai 2019.

Keynote speaker: Nathalie Azoulai, Proust apeuré

Actes parus dans Quaderni Proustiani