Archives par mot-clé : homosexualité

Proust et le (mauvais) genre | Anne Simon et Yangjie Zhao dir. | ENS | 2 février 2023

Proust, Belleville, 2012 © Marion Dupuis

PROUST ET LE (MAUVAIS) GENRE

Journée d’étude organisée par Anne Simon et Yangjie Zhao

Pôle Proust / Centre international d’étude de la philosophie française contemporaine – PhilOfr

UAR République des savoirs


ENS-PSL, 2 février 2023

 

Programme en cours de constitution

Verso d’une photographie envoyée par Lucien Daudet à Proust

Un mauvais genre… pas si mauvais

« Mauvais genre »…. Cette formule intrigante, cryptée en « m.g. » dans la correspondance de Proust, est explicitement associée à Albertine dans À la recherche du temps perdu. De la grammaire à l’ethos collectif, en passant par l’histoire naturelle, la biologie, le désir sexuel ou la nomenclature littéraire, le genre renvoie à la catégorisation – et, partant, à sa subversion. Qu’on s’en étonne ou non, il n’y a pas de « bon » genre chez Proust (notre « bcbg » n’appartient pas à son époque) : il y a le genre, et le mauvais genre. Ce dernier renvoie notamment au jugement social qui condamne l’homosexualité masculine ou féminine, mais chez Proust, on finit par se demander si « en être » (du mauvais genre) ne caractérise pas la majorité des individus, et s’il est, dans le monde romanesque proustien, socialement si réprouvé qu’un lecteur de son temps aurait pu s’y attendre. Continuer la lecture de Proust et le (mauvais) genre | Anne Simon et Yangjie Zhao dir. | ENS | 2 février 2023

ROGER DUCHÊNE | Marcel Proust sans masque | Le Passeur | 2022

Roger DUCHÊNE, Marcel Proust sans masque, Paris, Le Passeur Éditeur, 2 juin 2022.

 

En l’année du centenaire de la mort de Proust, une vision essentielle et intempestive de sa vie comme de son oeuvre.

Les biographies de Marcel Proust ont longtemps confondu le roman de La Recherche et l’histoire d’une vie. Ce livre ne considère pas l’oeuvre de l’écrivain comme des mémoires ou un recueil de souvenirs. Pour redécouvrir l’homme, il fait le choix d’utiliser les documents d’archives, de tirer parti de ses écrits de jeunesse, de ses articles de presse et de son extraordinaire correspondance. Continuer la lecture de ROGER DUCHÊNE | Marcel Proust sans masque | Le Passeur | 2022

William C. Carter | Proust in love | Armand Colin | 2022

William C. CARTER, Proust in love, Une biographie érotique et sentimentale, trad. Côme de la Bouillerie, Malakoff, Armand Colin, avril 2022.

 

Il ressort clairement des mémoires de ceux qui ont connu Proust, de ses lettres, des témoignages et des scènes de ses romans que la sexualité dans ce qu’elle peut avoir de vicieux l’intriguait.

L’amour – jaloux, obsessionnel, sadique – est un thème profane qui traverse toute la Recherche, en contrepoint direct du thème transcendant et sacré de l’art, qui finit par triompher lorsque le narrateur conclut sa quête. Continuer la lecture de William C. Carter | Proust in love | Armand Colin | 2022

Bernard de Fallois | Proust avant Proust | Les Belles Lettres | 2019

Bernard de Fallois

Proust avant Proust. Essai sur Les Plaisirs et les Jours

Les Belles Lettres, Préface et notes de Luc Fraisse

Deuxième partie d’une grande enquête menée sur l’évolution créatrice de Marcel Proust, cet essai sur Les Plaisirs et les Jours, resté inédit depuis le milieu des années 1950, étonnera les amateurs de Proust, et même les plus érudits, par la nouveauté des vues exposées ici d’une plume alerte.

Continuer la lecture de Bernard de Fallois | Proust avant Proust | Les Belles Lettres | 2019

P. Moret-Jankus | Race et imaginaire biologique chez Proust | Classiques Garnier | 2016

Pauline Moret-Jankus, Race et imaginaire biologique chez Proust, Paris, Classiques Garnier, “Bibliothèque proustienne”, 2016pmkms01b

L’œuvre de Proust tisse un écheveau de thèmes issus d’un imaginaire biologique. Il permet à Proust de mettre en scène la tension entre identités de groupe et aspiration à une loi universelle. Cet imaginaire biologique nourrit la représentation littéraire de la multiplicité de l’identité personnelle.

Continuer la lecture de P. Moret-Jankus | Race et imaginaire biologique chez Proust | Classiques Garnier | 2016

Julie André | La fabrique du discours sur l’homosexualité | ENS | 5 déc. 2016

Séminaire « Le champ proustien (2): De l’amour », organisé par N. Mauriac Dyer et Ph. Chardin

Lundi 5 décembre, 10h-12h30, ENS, 29, rue d’Ulm 75005 Paris, salle 235Bunknown


Julie André : La fabrique du discours sur l’homosexualité : le rôle de la presse et ses clichés

On s’intéressera à la fabrique du discours sur l’homosexualité chez Proust en relisant un des cahiers du « Contre Sainte-Beuve », le Cahier 7, en particulier le passage publié sous le titre « La race maudite » par Bernard de Fallois. Dans cette première ébauche d’un discours sur l’homosexualité, Proust semble en effet reprendre quelques-uns des stéréotypes et clichés les plus fréquents de la presse de son époque. Derrière ces clichés on entend également deux autres discours, celui de la justice et celui de la médecine, échos des trois grands procès qui ont marqué l’actualité de ce tournant du siècle : l’affaire Eulenburg, l’affaire Wilde, et l’affaire Dreyfus. J. A.

http://www.item.ens.fr/index.php?id=13700