Thierry Laget | Proust, prix Goncourt | Gallimard | 2019

 

Thierry Laget, Proust, prix Goncourt. Une émeute littéraire, Collection Blanche, Gallimard, 2019

Printemps proustien | Eur et Loir | 11-19 mai 2019

Printemps Proustien, cent ans du Prix Goncourt décerné à Marcel Proust

11-19 Mai 2019

Le Printemps Proustien, festival pluridisciplinaire, célèbre les cent ans du Prix Goncourt décerné à Marcel Proust. Neuf jours de festivités culturelles et littéraires, de spectacles, d’animations et de rencontres, pour se plonger dans l’univers et l’époque de l’auteur d’À la recherche du temps perdu. Continuer la lecture de Printemps proustien | Eur et Loir | 11-19 mai 2019

Swann s’inclina poliment | Théâtre de Châtillon | 19 avril 2019

 

Ce spectacle, qui est une variation d’Un Amour de Swann de Marcel Proust, a été adapté et mise en scène par le comédien Nicolas Kerszenbaum. Empruntant la forme d’un conte musicale, trois comédiens et deux musiciens sont plongés dans un décor aux nuances électriques et nous livrent, à travers l’histoire de l’amour malheureux de Swann pour Odette, un portrait au vitriol de la société de la Belle Époque tout en créant un parallèle avec notre société contemporaine. Continuer la lecture de Swann s’inclina poliment | Théâtre de Châtillon | 19 avril 2019

Isabelle de Vendeuvre | Satire et fiction chez Proust et James | Classiques Garnier | 2019

 

Isabelle de Vendeuvre, Satire et fiction dans les œuvres de Marcel Proust et de Henry James, Paris, Classiques Garnier, “Perspectives comparatistes”,  2019

Cet essai envisage les rapports entre satire et fiction au travers d’une étude comparée des œuvres de Marcel Proust et de Henry James. L’analyse de la relation entre la persona satirique et ses cibles majeures – mondanité, tourisme et vie des bains de mer, presse – montre l’ambiguïté de jeux satiriques où l’ironie fonctionne à plein tout en maintenant la vocation éthique de la littérature. La sensibilité est la norme positive d’un art satirique qui n’est pas pamphlétaire, mais vise à humaniser son destinataire plutôt qu’à déshumaniser ses cibles. En assumant une fonction éthique et esthétique essentielle, la satire investit la fiction et joue un rôle structurant dans les projets artistiques, distincts mais proches, de Proust et de James. Continuer la lecture de Isabelle de Vendeuvre | Satire et fiction chez Proust et James | Classiques Garnier | 2019

Mireille naturel | Flaubert dans À l’ombre des jeunes filles en fleurs | Sorbonne nouvelle | 10 avril 2019

Séminaire du Centre de recherches proustiennes, mercredi 10 avril 2019, 17h

Mireille NATUREL, maître de conférences-HDR, Université de la Sorbonne nouvelle-Paris3

« La présence de Flaubert dans À l’ombre des jeunes filles en fleurs »

Continuer la lecture de Mireille naturel | Flaubert dans À l’ombre des jeunes filles en fleurs | Sorbonne nouvelle | 10 avril 2019

Davide Vago | Nos intonations contiennent notre philosophie de la vie | Centre de recherches proustiennes | 13 mars 2019

Séminaire du Centre de recherches proustiennes, organisé par Mireille Naturel.

Mercredi 13 mars, 17h

Communication de Davide VAGO, maître de conférences, Université catholique de Milan.

“Nos intonations contiennent notre philosophie de la vie “: le discours de la voix dans les Jeunes Filles en fleurs 

Salle M, 3e étage, SORBONNE, 46, rue Saint-Jacques, 75 005 PARIS.

Véronique Aubouy | Résumer la Recherche | Maison de la poésie | Paris | 2019

« Tentative de résumer À la Recherche du temps perdu en une heure »
par Véronique Aubouy
tarif : 10 € / adhérent : 5 € RÉSERVER

Depuis plus de vingt ans, l’artiste Véronique Aubouy, construit une œuvre à partir et autour de La Recherche du temps perdu de Marcel Proust. L’un des « greffons » de son travail est cette performance pendant laquelle elle tente de résumer La Recherche en une heure, montre en mains : « Imprégnée de ce livre peu ordinaire qui a marqué à vie tant de lecteurs, je tente de le résumer avec mes propres mots, comme une histoire d’une autre époque qui se révèle de notre temps. Je livre ma perception intime et personnelle de cette œuvre qui irradie dans ma vie. Chaque performance est l’occasion d’explorer des zones différentes du roman, avançant au fil d’une mémoire aléatoire et capricieuse. »

Expérience à vivre une fois par mois, à la Maison de la Poésie.

À lire – Véronique Aubouy et Mathieu Riboulet, À la lecture, Grasset, coll. « Bleue », 2014.

URL de référence : https://www.maisondelapoesieparis.com/events/tentative-de-resumer-a-la-recherche-du-temps-perdu-en-une-heure-par-veronique-aubouy-8/

Luc Fraisse | Être romancier en 1919 | Centre de recherches proustiennes | 20 février 2019

Crédits : savoir(s).unistra.fr

Séminaire du Centre de recherches proustiennes, organisé par Mireille Naturel.

Conférence de Luc FRAISSE, Professeur des universités, Strasbourg, Mercredi, 20 février, 17h

« Être romancier en 1919 : les avancées en techniques romanesques dans A l’ombre des jeunes filles en fleurs »

Salle M, 3e étage, SORBONNE, 46, rue Saint-Jacques, 75 005 PARIS.