Archives de catégorie : Théâtre

À la recherche du temps perdu | Théâtre de la Contrescarpe | 29 nov. 2021 – 1 janv. 2022

À la recherche du temps perdu, mise en scène par Virgil Tanase, Théâtre de la Contrescarpe (5, rue Blainville 75005 Paris), 29 nov. 2021 – 1 janv. 2022

 

À la recherche du temps perdu, de Marcel Proust

« Le regard de Proust est infiniment plus subtil et attentif que le nôtre. Il nous prête ce regard tout le temps que nous le lisons. Et comme les choses qu’il regarde sont les plus naturelles du monde, il nous semble sans cesse, en le lisant, que c’est en nous qu’il nous permet de voir. Par lui, tout le confus de notre être sort du chaos, prend conscience. Nous nous imaginons avoir éprouvé nous-mêmes ce détail, nous le reconnaissons, l’adoptons, et c’est notre passé que ce foisonnement vient enrichir. » ANDRÉ GIDE Continuer la lecture de À la recherche du temps perdu | Théâtre de la Contrescarpe | 29 nov. 2021 – 1 janv. 2022

Swann s’inclina poliment | Théâtre de Châtillon | 19 avril 2019

 

Ce spectacle, qui est une variation d’Un Amour de Swann de Marcel Proust, a été adapté et mise en scène par le comédien Nicolas Kerszenbaum. Empruntant la forme d’un conte musicale, trois comédiens et deux musiciens sont plongés dans un décor aux nuances électriques et nous livrent, à travers l’histoire de l’amour malheureux de Swann pour Odette, un portrait au vitriol de la société de la Belle Époque tout en créant un parallèle avec notre société contemporaine. Continuer la lecture de Swann s’inclina poliment | Théâtre de Châtillon | 19 avril 2019

Jean Bellorini | Un Instant | TGP | 14 nov-9 déc. 2018


Le directeur du théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis, Jean Bellorini, propose cet automne une création à partir de la Recherche de Proust. La pièce, Un instant, se centre sur le rapport de Proust à des figures féminines essentielles dans la vie de l’écrivain (sa mère, sa grand-mère et, plus tard, sa gouvernante) pour interroger les mécanismes du souvenir et du deuil.Pendant environ 1h30, les deux comédiens au plateau, Hélène Patarot et Camille de la Guillonnière, accompagnés par le musicien Jérémy Peret, tentent de faire résonner la langue de Proust tout en l’entrelaçant à leur propre histoire.

https://www.theatregerardphilipe.com/cdn/