Archives de catégorie : Parution

Littérature et médecine. Le cas de Proust | M. Naturel dir. | Hermann | à paraître juin 2018

Réunissant médecins, psychanalystes et littéraires, les textes de ce volume,  quipr  ésente une dimension interdisciplinaire, sont focalisés sur Proust, l’hommecomme son oeuvre. Si l’oeuvre entretient des liens souterrains avec la biographie –l’autorité d’un père hygiéniste, l’asthme dont souffre l’écrivain, la psychothérapie
qu’il a suivie –, peuplée de personnages de médecins et de malades, elle met en scène  ne tension entre volonté créatrice et angoisse existentielle. Les rapports entre esthétique et dolorisme, entre hystérie et création littéraire, intermittences du coeur
et cardiologie, les représentations de la mort, de la neurasthénie, des rêves, ces différents aspects font de Proust un pionnier de la  neuroscience. Continuer la lecture de Littérature et médecine. Le cas de Proust | M. Naturel dir. | Hermann | à paraître juin 2018

Son et traduction dans l’oeuvre de Proust | E. Eells, N. Toth éds. | CHAMPION | 2018

Son et traduction dans l’œuvre de Proust.

Dirigé par Emily Eells et Naomi Toth

Honoré Champion, collection « Recherches proustiennes », 2018

EAN13 : 9782745349101

176 p.

38,00 €

PRESENTATION

Pour le narrateur d’À la recherche du temps perdu, le son traduit ; par ailleurs, il définit la tâche de l’écrivain comme celle d’un traducteur. Se dessinent dès lors, entre sonorité et langage littéraire, un parallèle étroit mais aussi un mince écart, de sorte qu’un point de fuite s’inscrit dans le texte : l’écrivain traduit une sonorité déjà elle-même traduction. Que faire de toutes ces strates de son quand on cherche à les rendre dans une langue autre que le français ? Que révèle la pratique de la traduction de la façon dont Proust pense le rapport entre sonorité et langage ? Telles sont les questions abordées par les articles ici rassemblés, avec une attention particulière accordée aux traductions vers la langue anglaise.

Continuer la lecture de Son et traduction dans l’oeuvre de Proust | E. Eells, N. Toth éds. | CHAMPION | 2018

La Fugitive | Luc Fraisse éd. | Classiques Garnier | 2017

Marcel Proust, La Fugitive. À la recherche du temps perdu, VI – Œuvres complètes, 6

Édition de Luc Fraisse, Paris, Classiques Garnier, coll. Bibliothèque de littérature du XXe siècle, 2017

Le sixième volume d’À la recherche du temps perdu, paru en 1925, pose d’étranges problèmes éditoriaux, son titre et son contenu offrant des choix opposés. Assortie d’une abondante annotation et d’un large relevé de variantes, c’est la version longue qui est proposée ici, conduisant au Temps retrouvé.

Table des matières

SHUANGYI LI | PROUST, CHINA AND INTERTEXTUAL ENGAGEMENT | PALGRAVE MACMILLAN | 2017

 

The book traces the literary journey that Proust’s work made to China and back by means of translation, intertextual engagement, and the creation of a transcultural dialogue through migrant literature. It begins with a translation history of Proust’s work in China and studies the different (re)translations and editions of La Recherche highlighting their culturally conditioned thematic emphases and negligence, such as time and memory over anti-Semitism and homosexuality. Continuer la lecture de SHUANGYI LI | PROUST, CHINA AND INTERTEXTUAL ENGAGEMENT | PALGRAVE MACMILLAN | 2017

Evelyne Bloch-Dano | Une jeunesse de Proust | Stock | 2017

Une jeunesse de Marcel Proust

Evelyne Bloch-Dano, Une jeunesse de Proust, Paris, Stock, coll. « La Bleue »,  2017
RENCONTRES 2017 AVEC EVELYNE BLOCH-DANO :
– 6 août : Salon du livre de Granville
– 8 septembre : Librairie du centre Mauriac, Malagar
– 12 octobre : Librairie La Galerne, Le Havre
– 1er décembre : Auberge de la Treille, Saint-Martin-le-Beau
*************************************************************

Biographe, essayiste, Evelyne Bloch-Dano a écrit « Madame Zola« , « Madame Proust« , « Le Dernier amour de George Sand » et plus récemment « Jardins de papier : de Rousseau à Modiano« . Pour ce livre, « Une jeunesse de Proust« , elle a une nouvelle fois mené l’enquête. Qui n’a jamais entendu parler du questionnaire de Proust ?

Les réponses de l’écrivain ont traversé le temps et fait le tour du monde. On a oublié qu’elles provenaient d’un album intitulé Confessions, appartenant à Antoinette Faure, la fille du futur président de la République. En participant à ce jeu de société à la mode, Marcel Proust ne se doutait pas qu’il livrerait des indices sur l’adolescent qu’il était. Ses réponses ont été commentées. Mais jamais contextualisées ou comparées. Jamais datées avec exactitude. À travers les goûts, les rêves des filles et des garçons qu’elle a réussi à identifier comme les amis de l’album d’Antoinette, Evelyne Bloch-Dano dégage le portrait d’une génération. Celle de Marcel Proust.