Traduire la sonorité dans l’œuvre proustienne | Nanterre | 25-26 juin 2015

Traduire la sonorité dans l’œuvre proustienne / Translating Sounds in Proust

Université Paris Ouest Nanterre La Défense
25-26 juin 2015

Organisé par Emily Eells et Naomi Toth pour le groupe de recherche Confluences du CREA dans le cadre du séminaire Sounds Foreign, avec le soutien de l’UFR LCE et de l’Ecole Doctorale Langues, Lettres et Spectacles de l’Université de Paris Ouest Nanterre, et de l’Institut d’études avancées de Paris.

 Pour Proust, la traduction est intrinsèque à la création littéraire et sa conception rythmique et musicale du langage littéraire en fait une langue elle-même étrangère. Que se passe-t-il alors en traduisant Proust, et, plus particulièrement, qu’est-ce que la pratique de la traduction révèle de sa pensée du rapport entre son et langage, entre phonè et écriture ? Réunissant critiques littéraires et traducteurs de l’œuvre proustienne, ce colloque prendra appui sur les traductions de langue anglaise d’À la recherche du temps perdu afin d’explorer le rôle perturbateur que joue la sonorité en tant qu’élément qui fait vaciller les distinctions entre l’« original » et l’écho qui en est la traduction, entre le texte de « départ » et d’« arrivée », entre silence, bruit, musique et langage, et enfin, entre expérience, représentation et mémoire.
(Image reproduite avec l’aimable permission de l’illustrateur Stéphane Heuet, tirée de sa bande dessinée de la Recherche publiée chez Delcourt, 1998-2013)

[English version below]

PROGRAMME – Proust-sonorité-programme

 

Jeudi 25 juin
Salle des Colloques, bâtiment B, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense

14h30 Ouverture du colloque

I. Présidence : Emily Eells

14h45 Françoise Asso, Université de Lille III
Traduire « Zut, zut, zut, zut »

15h15 Margaret Gray, Indiana University, Bloomington
Mémoire(s) d’outre-texte : les voix-off du discours proustien

Pause café

II. Présidence : Cornelius Crowley

16h30 Christopher Prendergast, Cambridge University, editor, In Search of Lost Time (Penguin 2002)
Bells Across the Water : The Place of Sound in the Recherche

17h00 Stéphane Heuet, Illustrateur
Proust : Traduire le son en image

Vendredi 26 juin
Institut d’Etudes Avancées de Paris, Hôtel de Lauzun, 17 quai d’Anjou, Paris (75004)

III. Présidence : Christine Berthin

9h30 Daniel Karlin, Bristol University
Translating « les cris de Paris » in Proust’s La Prisonnière

10h30 Lydia Davis, traductrice, Du côté de chez Swann (Penguin 2002), écrivain
Hammers and Hoofbeats

Pause café

IV. Présidence : Naomi Toth

12h00 James Grieve, traducteur, Du côté de chez Swann (Canberra, 1982), À l’ombre des jeunes filles en fleurs (Penguin, 2002), Visiting Fellow, Australian National University
Voix proustiennes à l’anglaise : l’idiolecte des personnages de la Recherche selon treize traducteurs

Pause déjeuner

V. Présidence : Adam Watt

14h30 William C. Carter, University of Alabama at Birmingham
« Le Devoir et la tâche » : Proust, Moncrieff et nous (communication lue par Elyane Dezon-Jones)

15h00 Table ronde des traducteurs avec Lydia Davis, James Grieve, Ian Patterson Cambridge University, traducteur, Le Temps retrouvé (Penguin 2002) et Christopher Prendergast

APPEL À ARTICLES

Une publication est prévue à l’issue du colloque. En plus des contributions des participants, nous accueillons des propositions d’article sur cette question. Un résumé peut être envoyé à Emily Eells dès maintenant (emily.eells@u-paris10.fr).

INSCRIPTION

Inscription gratuite et obligatoire auprès d’Emily Eells et Naomi Toth
(emily.eells@u-paris10.fr, ntoth@u-paris10.fr)

*******

English version

Organised by Emily Eells and Naomi Toth for CREA’s Confluences research group, as part of the Sounds Foreign seminar, with the support of the School of Foreign Languages and Cultures and the Doctoral College of Languages, Literature and Performing Arts, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, and the Institut d’études avancées de Paris.

Translation is inherent to Proust’s idea of literary creation, and his work develops a rhythmical, musical conception of literary language as foreign in and of itself. What then happens when Proust’s work is translated, and, more specifically, how does the practice of translation shed light on his understanding of the relationship between sound and language, between phonè and writing? Bringing together critics and translators, this conference draws on the English-language translations of Proust’s work in order to explore the way sound plays out in his work, disrupting the lines that separate the “original” or source text from its echo in translation. This, in turn, interrogates the distinctions in his work between silence, noise, music and language, and between experience, representation and memory.
(Image reproduced with the kind permission of the illustrator Stéphane Heuet, from his comic book version of Proust’s work (Delcourt, 1998-2013))

PROGRAMME

Thursday 25 June
Salle des colloques, bâtiment B, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense

2:30 pm Conference opening address

I. Chair: Emily Eells

2:45 Françoise Asso, Université de Lille III
Traduire « Zut, zut, zut, zut »

3:15 Margaret Gray, Indiana University, Bloomington
Mémoire(s) d’outre-texte: les voix-off du discours proustien

Coffee break

II. Chair: Cornelius Crowley

4:30 Christopher Prendergast, University of Cambridge, editor, In Search of Lost Time (Penguin 2002)
Bells Across the Water: The Place of Sound in the Recherche

5:00 Stéphane Heuet, Illustrator
Proust: Traduire le son en image

Friday 26 June
Institut d’Etudes Avancées, Hôtel de Lauzun, 17 quai d’Anjou, Paris (75004)

III. Chair: Christine Berthin

9:30 Daniel Karlin, Bristol University
Translating « les cris de Paris » in Proust’s La Prisonnière

10:30 Lydia Davis, translator, Du côté de chez Swann (Penguin 2002), Author
Hammers and Hoofbeats

Coffee break

IV. Chair: Naomi Toth

12:00 James Grieve, translator, Du côté de chez Swann (Canberra, 1982), À l’ombre des jeunes filles en fleurs (Penguin, 2002), Visiting Fellow, Australian National University
Voix proustiennes à l’anglaise : l’idiolecte des personnages de la Recherche selon treize traducteurs

Lunch break

V. Chair: Adam Watt

2:30 William C. Carter, translator, Du côté de chez Swann, University of Alabama at Birmingham
« Le Devoir et la tâche » : Proust, Moncrieff et nous (paper read by Elyane Dezon-Jones)

3:00 Translators’ round table with Lydia Davis, James Grieve, Ian Patterson (Cambridge University), translator, Le Temps retrouvé (Penguin 2002), and Christopher Prendergast

CALL FOR ARTICLES

Papers will appear in a publication (in French) following the conference. Please note that we welcome submissions of additional articles on this question for inclusion in the final volume. Abstracts should be sent to Emily Eells (emily.eells@u-paris10.fr).

REGISTRATION

There is no fee for attending the conference, however participants must register beforehand by sending an email to Emily Eells and Naomi Toth (emily.eells@u-paris10.fr, ntoth@u-paris10.fr)