Ana Mendoza Aldana | La Fugitive | Les Presses du Réel | 2024

Ana MENDOZA ALDANA, La Fugitive, Dijon, Les Presses du Réel, 11 avril 2024. 

Une relecture lesbienne et queer d’Albertine, personnage central d’À la recherche du temps perdu de Marcel Proust : une exposition collective conçue comme un portrait de l’identité lesbienne.

Ce catalogue documente l’exposition « La Fugitive », rassemblant une quinzaine d’artistes autour d’Albertine, le personnage fictionnel féminin souvent mégenré de La Recherche de Marcel Proust. Les pratiques artistiques présentées questionnent une culture visuelle héritière du male gaze, participent à la mise en lumière de l’histoire des personnes queer et proposent ainsi une lecture polysémique des choses et du monde.

Publié suite à l’exposition éponyme au Crédac, Ivry-sur-Seine, en 2022, avec Chantal Akerman, Mélissa Boucher, Pauline Boudry & Renate Lorenz, Cécile Bouffard, Anne Bourse, Marc Camille Chaimowicz, Jean de Sagazan, Marcel Devillers, Tirdad Hashemi & Soufia Erfanian, G.B. Jones, Ana Jotta, Marie Laurencin, Autumn Ramsey, Lena Vandrey, Zoe Williams.

Ana Mendoza Aldana est curatrice et critique d’art. Ses écrits s’intéressent tout particulièrement à la peinture et aux histoires. Les expositions qu’elle a réalisées prennent souvent pour point de départ une œuvre littéraire servant à éclairer les pratiques artistiques contemporaines et les urgences du présent d’une autre lumière. Depuis 2020, elle est responsable de la recherche curatoriale, de la communication et des éditions au Centre d’art contemporain d’Ivry – le Crédac.



Citer ce billet
yangjiezhao (2024, 15 avril). Ana Mendoza Aldana | La Fugitive | Les Presses du Réel | 2024. Proust au croisement des disciplines. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w80k