Marcel Proust, le train et l’imaginaire | Documentaire vidéo | PatrimoineSNCF | 2022

Marcel Proust, le train et l’imaginaire

Il y a plus de cent ans, Marcel Proust a retranscrit l’un des premiers regards poétiques sur le voyage en train dans ” A la recherche du temps perdu”. Le voyage devient une expérience sensorielle, esthétique et intellectuelle ; il suscite le désir et l’image, provoque les rencontres et la mémoire involontaire ; il sublime les départs et galvanise l’imaginaire. Dès lors, la littérature s’empare de l’objet train. A l’occasion du centenaire de la mort de l’écrivain, ce documentaire a vocation à retranscrire ce regard, sa modernité et sa poésie et à l’inscrire dans une époque, celle d’une France qui, avec l’essor des compagnies de chemin de fer, est en pleine mutation industrielle et sociétale.

 

 

*****

A l’occasion du 100e anniversaire du décès de Marcel PROUST, le 18 novembre 1922, la SNCF revisite, au travers d’un court documentaire, la relation particulière de l’écrivain avec les trains qui l’emmenaient de Paris vers la Normandie ou la Beauce au tournant du XXe siècle.

Sur la base quasi exclusive d’images d’archives, ce film d’une quinzaine de minutes écrit par et réalisé par Juliette Bot de la société MAGNETO, sur une idée originale et avec le concours d’Antoine de Rocquigny (SNCF Voyageurs), intègre aussi des extraits de A la recherche du Temps perdu, lus par Nicolas Mathieu, prix Goncourt 2018. Pour la SNCF, il s’agit, par le prisme de cette œuvre majeure de la littérature française, de rappeler ce train d’un autre siècle, qui évoquait liberté, puissance industrielle, romantisme et aventures.

*****

Ce documentaire sera également diffusé en Gare de Paris St Lazare le vendredi 18 novembre 2022 après-midi, dans le cadre d’une grande opération de dictées en gare, autour de textes de Marcel Proust, en partenariat avec France Culture.

 



Citer ce billet
Anne Simon (2022, 15 novembre). Marcel Proust, le train et l’imaginaire | Documentaire vidéo | PatrimoineSNCF | 2022. Proust au croisement des disciplines. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sygq