Emmanuelle Kaës | Proust à l’école | Droz | 2020

Emmanuelle Kaës Proust à l’école, Genève, Droz, 2020

La singularité de l’œuvre de Proust ne saurait être un obstacle à la mise au jour de ce qu’elle doit à l’École : c’est aussi par sa formation scolaire qu’un écrivain participe de sa génération et de son époque. Cet ouvrage entend montrer ce que Proust fait de l’École, mais aussi ce que l’École fait à Proust. Alors qu’elle a pu être définie comme le « récit de l’apprentissage d’un homme de lettres », la Recherche évince la « matière » biographique de la formation scolaire. Elle intègre cependant l’École à la description romanesque des logiques sociales, tandis que Jean Santeuil, que Proust entreprend après la fin de ses études, recueille toute la substance imaginaire et affective de son expérience scolaire. Dans une période de bouleversement de l’enseignement du français (1880-1890), ses copies de lycéen, dont on retrace ici la généalogie, donnent à voir combien les exercices de l’amplification et de la dissertation ont nourri sa vocation et favorisé l’émergence de certains traits de son style.

 

Proust à l’école–bon de commande