Atelier ProusTime : À la recherche du temps avec Proust | Toulouse | 25 janvier et 19 avril 2017

Atelier transversal ProusTime : À la recherche du temps avec Proust

Quai des Savoirs et Museum de Toulouse, 25 janvier et 19 avril 2017

Time Lost (c) Matt Gibson, https://www.flickr.com/photos/matt_gibson/3281131319/in/photolist-nNMAt-5ZWE2D-oFrLd1-agEVeo-aZ6ZpK-3FvFCN-ooZ5tq-oFtq5K-aNcigx-iTiMEV-7V3VP6-rdahdM-qsCLUM-p4MeM9-NAtMm-6vRaKX-oMjuhE-oMjunj-6kZnq9-58FZKs-7sk448-jshVrx-jsjt4X-jshTW8-jsmhT5-jsjr44-4WdhYC-qDyJLm-e1eP9G-7StuUh-drmn9M-qsrNJG-cVzxKo-95tz6K-jsjsnr-jsmeqd-jsjUww-jshWEK-jshVAF-jsjU6G-jsmgD1-jshTCn-jsjUhy-VtkRn-4qrURf-yTE6V-9qpWzZ-73Lpzv-oUsYfn-79F4zB

Le projet de recherche transdisciplinaire ProusTime vise à penser le temps avec Marcel Proust, des sciences humaines aux sciences exactes en passant par les arts et réunit une douzaine de chercheurs toulousains de domaines très éloignés (astrophysique, neurosciences, économie, histoire, linguistique, arts plastiques, etc.). Il est porté par Isabelle Serça, Professeur de Langue et Littérature françaises à l’université de Toulouse-Jean Jaurès et spécialiste de Proust. L’objectif est de confronter les conceptions du temps et de la mémoire que proposent différents domaines à partir de la représentation et de la forme stylistique qu’en offre À la recherche du temps perdu.

Conférences au Museum : 19h

Deux conférences : l’une sur la mémoire humaine le mercredi 25 janvier de Francis Eustache, neuropsychologue au Laboratoire « Neuropsychologie et Imagerie de la mémoire humaine » de Caen et auteur de nombreux ouvrages sur le temps ; l’autre sur le temps le jeudi 19 avril d’Etienne Klein, Physicien au CEA, docteur en philosophie des sciences, auteur de nombreux ouvrages sur le temps et producteur de l’émission hebdomadaire sur France Culture, La Conversation scientifique.

Séminaires au Quai des Savoirs : 14h-17h30

Le séminaire transversal ProusTime se déroulera de 14h à 17h30 au Quai des Savoirs. Ce séminaire est destiné aux doctorants de toutes les universités de Toulouse et sera ouvert au public sur inscription. Chaque séance fera intervenir, outre Isabelle Serça, quatre membres du groupe ProusTime, les uns en sciences humaines et sociales, les autres en sciences exactes et sera ponctuée par la lecture de passages de Proust et par la projection d’une œuvre d’art présentée et commentée par Gérard Tiné, artiste plasticien. Elle se clôturera par une table-ronde animée par l’invité extérieur, Francis Eustache le 25 janvier et Étienne Klein le 19 avril.

Séance du 25 janvier : Mémoire et Traces

Des archives environnementales aux archives papier, des traces mnésiques aux traces historiques, de la mémoire individuelle à la mémoire collective, de l’histoire de la terre à celle des sociétés humaines.

flyer-25-janvier
Intervenants :

Isabelle Serça, Professeur de Langue et Littérature françaises, Université de Toulouse-Jean Jaurès, Laboratoire PLH-ELH.

Gaël Leroux, Chargé de recherche HDR Biogéochimie, CNRS-Univ. Paul Sabatier, Laboratoire EcoLab.

Colette Zytnicki, Professeur émérite en Histoire contemporaine, Université de Toulouse-Jean Jaurès, Laboratoire Framespa.

Jean-Marc Devaud, Maître de conférences en Neurosciences, Université Paul Sabatier, Laboratoire CRCA.

Gérard Tiné, Plasticien, Univ. Jean Jaurès, Lab. LRA-ENSA, ED : TESC.

Personnalité invitée : Francis Eustache, Professeur de neurospsychologie à l’Université de Caen, président de l’Observatoire B2V des mémoires et porteur du projet de recherche « 13 novembre » sur la mémoire des attentats perpétrés dans la région parisienne en novembre 2015, avec l’historien Denis Peschanski.

Séance du 19 avril : Passé, Présent, Futur

Peut-on se souvenir du futur ? Peut-on prévoir le passé ?

Intervenants :

Isabelle Serça, Professeur de Langue et Littérature françaises, Université de Toulouse-Jean Jaurès, Laboratoire PLH-ELH.

Maryse Salles, Maître de conférences en informatique (Systèmes d’information) à l’université de Toulouse-Capitole.

Gabriel Colletis, Professeur d’Économie politique, Univ. Capitole, Lab. LEREPS.

François Charru, professeur de physique (Mécanique des Fluides) à l’Université de Toulouse-Paul Sabatier.

Gérard Tiné, Plasticien, Univ. Jean Jaurès, Lab. LRA-ENSA, ED : TESC.

Personnalité invitée : Étienne Klein, physicien au CEA, docteur en philosophie des sciences, président de l’IHEST et auteur de nombreux ouvrages sur le temps, producteur de l’émission hebdomadaire sur France Culture, La Conversation scientifique.

Présentation plus détaillée du projet

Projet ProusTime

Ce séminaire transversal sur la notion de temps (et de mémoire) est ouvert à tous les doctorants de l’université fédérale de Toulouse, quel que soit leur domaine scientifique et aussi au public sur inscription. Il est adossé au projet de recherche Idex ProusTime qui vise à penser le temps avec Marcel Proust, des sciences humaines aux sciences exactes en passant par les arts et qui réunit une douzaine de chercheurs des différentes universités de Toulouse, représentant une douzaine de Laboratoires et 7 Écoles doctorales. L’objectif est de confronter les conceptions du temps et de la mémoire que proposent différents domaines à partir de la représentation et de la forme stylistique qu’en offre À la recherche du temps perdu, afin de bâtir si ce n’est un modèle, du moins une représentation du temps qui soit fondée sur ces différentes approches, bref qui soit véritablement transdisciplinaire.

Les séances seront animées par plusieurs chercheurs membres du groupe ProusTime, les uns issus des sciences humaines et sociales (histoire, philosophie, linguistique, économie…), les autres des sciences exactes (physique, astrophysique, neurosciences, géochimie, informatique…), ainsi que par le porteur du projet, Isabelle Serça, Professeur de Langue et de Littérature françaises à l’université Jean Jaurès.

La littérature étant le terreau sur lequel se fonde le projet, chaque séance s’articulera sur une des notions transversales que l’on dégage du texte de Proust, dont on examine comment elles résonnent dans d’autres domaines : « traces », « mémoire », « variation », « interpolation/anachronisme ». La littérature est en effet au cœur de la réflexion dans la mesure où ces rapprochements, que l’on veut précis et rigoureux malgré la distance qui sépare les différentes disciplines, se fondent sur des passages de Proust, dont la lecture à voix haute viendra ponctuer la séance.

C’est donc à une méthodologie et à une pratique de la transdisciplinarité que l’on invite les étudiants à qui l’on demandera de préciser leur domaine scientifique lors de l’inscription et, s’ils le jugent nécessaire, le rapport éventuel que peut entretenir leur sujet de thèse avec une telle problématique.

Groupe ProusTime

Anaïs Bouzou, Doctorante, Littérature et Histoire (CDU Idex), Univ. Jean Jaurès, PLH, allph@.

François CHARRU, Professeur, Physique-Mécanique, Univ. Paul Sabatier, IMFT, MeGeP.

Gabriel COLLETIS, Professeur, Sciences économiques, Univ. Capitole, LEREPS, TESC.

Jean-Marc DEVAUD, Maître de conférences, Neurosciences, Univ. Paul Sabatier, CRCA, BSB.

Anne LE DRAOULEC, Chargée de recherche, Linguistique, Univ. Jean Jaurès, CLLE-ERSS, CLESCO.

Gaël LE ROUX, Chargé de recherche, Biogéochimie, CNRS-Univ. Paul Sabatier, EcoLab, SDU2E.

Marie-Paule PERY-WOODLEY, Professeur, Linguistique, Univ. Jean Jaurès, CLLE-ERSS, CLESCO.

Maryse SALLES, Maître de conférences, Informatique-Syst. d’information, Univ. Capitole, IRIT, MITT.

Isabelle SERÇA, Professeur, Langue et Littérature françaises, Univ. Jean Jaurès, PLH, allph@.

Gérard TINÉ, Plasticien, Univ. Jean Jaurès LRA-ENSA, TESC.

Sylvie VAUCLAIR, Professeur, Astrophysique, Univ. Paul Sabatier, IRAP, SDU2E.

Colette ZYTNICKI, Professeur, Histoire contemporaine, Univ. Jean Jaurès, FRAMESPA, TESC.

 

 

 

 

 

 

 

 



Citer ce billet
Anne Simon (2017, 24 janvier). Atelier ProusTime : À la recherche du temps avec Proust | Toulouse | 25 janvier et 19 avril 2017. Proust au croisement des disciplines. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/syb5