V. Aubouy | Proust lu | Berkeley | 04.02.2016

aubouy_proustant

Filmmaker Véronique Aubouy: “Proust Lu”

​Thursday, February 11th-5pm
French Department Library
4229 Dwinelle Hall​
University of California, Berkeley

Since October 1993, Véronique Aubouy has been filming people from all origins, in all possible locations and times, each reading two pages of Proust’s In Search of Lost Time, from the first pages of the book to its end. The film “Proust Lu,” which is today 116 hours long,  includes more than 1100 readers, should be completed by 2050. Shown in galleries and museums.

« Je fais lire A la Recherche du Temps perdu devant ma caméra depuis le 20 octobre 1993. C’est une action et une situation propre à ma vie. Tous les mots de La Recherche sont lus à voix haute devant ma caméra. Il faudra des dizaines d’années pour tous les enregistrer. Un engagement pour la vie.
Je filme des personnes de tous horizons, de toutes générations. En tous lieux et à toutes saisons. Les lecteurs lisent dans l’ordre. Le choix des lecteurs se fait au gré de rencontres, de voyages, de recommandations. Et il y a mes proches. Ce film est aussi une autobiographie.
Chaque lecteur est libre de se mettre en scène. Chaque lecture (environ deux pages) est un portrait. Celui que je filme prête son visage et sa voix au narrateur qui n’en a pas. Un télescopage entre l’écrit et l’oral. Par le rythme de sa lecture, par les pauses qu’il marque, il dévoile un temps qui lui est propre. Un temps qui le définit comme personne. « Proust Lu » est une somme d’actions et de mémoire. Dans la répétition « ad vitam » de ce geste (appuyer sur le bouton record, geste fait à ce jour 990 fois), se trouve mon temps à moi. Je décline cette action comme on respire, comme on mange.
C’est plus une liberté qu’une utopie, c’est me prouver que cette œuvre est une oeuvre impossible. Ce qui anime ce travail, comme ce qui animait Proust, c’est la conscience d’une aliénation.
Encore 30 ans pour en avoir fini. Je rêve du jour où je n’y arriverai pas… »

Véronique Aubouy, 2007

http://www.aubouy.fr/proust-lu.html


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Anne Simon (4 février 2016). V. Aubouy | Proust lu | Berkeley | 04.02.2016. Proust au croisement des disciplines. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/sya6