Revue d’études proustiennes

RepMS01_publicite-1

 

Revue d’études proustiennes

no 1 – Traduire À la recherche du temps perdu

Sous la direction de Geneviève Henrot Sostero et Florence Lautel-Ribstein

Cet ouvrage est la première étude approfondie des traductions de la Recherche dans une telle variété de langues, de l’allemand au turc. Spécialistes de Proust, traductologues et traducteurs littéraires, linguistes et sémioticiens se sont penchés sur les enjeux de la retraduction de l’œuvre et de ses titres, sur les défis de l’incipit, sur l’ambiguïté d’un « “je” sans âge et sans domicile ». Tous ont sondé la phénoménologie de la temporalité, les phrases « au long col de cygne », les dictions personnelles, le domicile culturel de certains mots ; ou encore les auras sémantiques ou nébuleuses sémiotiques qui invitent à traduire, non les choses du monde proustien, mais ses modalités d’accès. Le voyage se clôt par une bibliographie, la plus complète à ce jour, des traductions de Proust de par le monde.