Prous-t-ime. Penser le temps avec Marcel Proust | ENS | 03.06.15

Affiche3juin ProusTime

 

JOURNEE PROUS-T-IME

Penser le temps avec Marcel Proust : interpolation, anachronisme
 
Mercredi 3 juin 2015
École normale supérieure
45, rue d’Ulm, 75005 Paris
Salle des Actes
10h30-17h

Journée organisée par Isabelle Serça dans le cadre des travaux de l’Équipe Proust de l’Institut des Textes et Manuscrits modernes (CNRS-ENS), avec le soutien du Programme d’Investissement d’Avenir : Projet IDEX « ProusTime » de l’Université Fédérale Toulouse Midi‐Pyrénées
Avec : Pierre-Marc de Biasi, Antoine Compagnon, Alain Connes, Sylvie Vauclair et François Charru

Continuer la lecture de Prous-t-ime. Penser le temps avec Marcel Proust | ENS | 03.06.15

Anne Simon | Proust, la pensée et le romanesque | 21.05.2015

Association Passerelles

Conférence d’Anne Simon
Proust, la pensée et le romanesque : “un sujet philosophique pour une grande œuvre littéraire”

© Didier DDD, https://www.flickr.com/photos/dddmostra-stencil-experiences/9147099428/in/photolist-5pw3gx-85Qxqr-2hetHD-d6H2uY-8uf2MC-eWigYQ-6VcN7y-61o3sJ-bjx1Sc-ehANGd-7i2M8q-cYQd8G-ehAGX9-4FFE9R-7qQNDp-82T6mG-9zjXG6

21 mai 2015 | Paris, 13e | 20h

Dans Du côté de chez Swann, le jeune protagoniste désespère de devenir « écrivain », puisqu’il ne parvient pas à trouver « un sujet philosophique pour une grande œuvre littéraire » et qu’il est attiré par des sensations futiles qui semblent l’éloigner de l’art. Nous verrons que cette opposition de départ entre la pensée, la création et le sensible se dilue au fil de la Recherche : non seulement le roman intègre les thèmes les plus « sérieux » de la philosophie classique, mais il rend leur légitimité philosophique au vécu et à ses errances.

Flyer Simon (Proust) 21 mai 2015

Inscription obligatoire sur :
arianeetpasserelles@gmail.com
ou
http://www.ariane-et-passerelles.fr/programmes/proust-la-pensee-et-le-romanesque-«-un-sujet-philosophique-pour-une-grande-oeuvre-litteraire-»/

A. Simon | Proust, la pensée et le romanesque | 21.05.2015

Association Passerelles

Conférence d’Anne Simon
Proust, la pensée et le romanesque : « un sujet philosophique pour une grande œuvre littéraire »

© Didier DDD, https://www.flickr.com/photos/dddmostra-stencil-experiences/9147099428/in/photolist-5pw3gx-85Qxqr-2hetHD-d6H2uY-8uf2MC-eWigYQ-6VcN7y-61o3sJ-bjx1Sc-ehANGd-7i2M8q-cYQd8G-ehAGX9-4FFE9R-7qQNDp-82T6mG-9zjXG6

21 mai 2015 | Paris, 13e | 20h

Dans Du côté de chez Swann, le jeune protagoniste désespère de devenir « écrivain », puisqu’il ne parvient pas à trouver « un sujet philosophique pour une grande œuvre littéraire » et qu’il est attiré par des sensations futiles qui semblent l’éloigner de l’art. Nous verrons que cette opposition de départ entre la pensée, la création et le sensible se dilue au fil de la Recherche : non seulement le roman intègre les thèmes les plus « sérieux » de la philosophie classique, mais il rend leur légitimité philosophique au vécu et à ses errances. Continuer la lecture de A. Simon | Proust, la pensée et le romanesque | 21.05.2015

Séminaire | ITEM-CNRS | Le Temps retrouvé

Séminaire « Fin d’un monde, fin d’une œuvre : Le Temps retrouvé », organisé par Nathalie Mauriac Dyer (ITEM, CNRS-ENS), Philippe Chardin (université de Tours)

Lundi 18 mai | 10h-13h
Eugène Nicole « Édition et genèse de “L’adoration perpétuelle” »
Lieu: ENS, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris. Salle des Résistants

Vous êtes cordialement invité-e à suivre les séminaires 2014-2015 de l’équipe Proust de l’ITE
Rappel: ces séminaires sont validables dans le cadre du cursus de l’ENS (S1 et S2, 3 ECTS).

Continuer la lecture de Séminaire | ITEM-CNRS | Le Temps retrouvé

AàC|La bibliothèque mentale de Marcel Proust | 01.07.2015

Appel à contributions  pour le 01/07/2015 :

La Revue d’études proustiennes (à paraître aux éditions Classiques Garnier) consacrera un numéro au thème suivant : « La bibliothèque mentale de Marcel Proust ».

On connaît l’immense culture de Marcel Proust et la multitude des œuvres qui alimentent son roman. On sait aussi qu’il accordait peu d’intérêt à la possession matérielle des livres. La chambre où il se retranchait pour écrire fut finalement remplie par ses propres cahiers manuscrits. « Les livres qui comptaient, il les avait dans sa tête », écrit Anka Muhlstein (La Bibliothèque de Marcel Proust, Odile Jacob, 2013, p. 16). Le cas de Proust n’est pas unique mais la puissance créatrice et la singularité de sa mémoire méritent une étude de cas renouvelée, qui prenne en compte les nombreux apports de la critique, en les articulant voire en les dépassant.

Continuer la lecture de AàC|La bibliothèque mentale de Marcel Proust | 01.07.2015

Cent ans de jalousie proustienne | E. Fülöp, P. Chardin dir. | 2015

Cent ans de jalousie proustienne, Erika Fülöp et Philippe Chardin dir., Paris, Classiques Garnier, « Bibliothèque proustienne », 2015

Cent ans de jalousie proustienne

La jalousie est depuis toujours une composante des histoires d’amour qui permet un regard aigu sur la complexité de la nature humaine. Mais chez Marcel Proust elle devient bien davantage. Elle détermine la logique même du récit et s’avère constituer une nouvelle approche des relations entre les hommes aussi bien que de l’écriture romanesque. Continuer la lecture de Cent ans de jalousie proustienne | E. Fülöp, P. Chardin dir. | 2015

Weiqun Tu | BâTissant les visions : entre Xueqin Cao et Marcel Proust | 2014

Weiqun TU, BâTissant les visions : entre Xueqin Cao et Marcel Proust, Nanjing, Presses de Yilin, 2014 (ouvrage en chinois)

BâTissant-les-visions

Présentation en français
Les deux romans encyclopédiques, À la recherche du temps perdu et Le Rêve dans le pavillon rouge, nés des deux cultures éloignées, constituent chacun un monde complet et autonome. Néanmoins, il existe entre eux des liens sous-jacents. S’appuyant sur la pensée analogique, l’auteure de BâTissant les visions: entre Xueqin Cao et Marcel Proust prend successivement pour point de départ dans ses sept chapitres un aspect ou un thème communs aux deux romans : le système onomastique, la métaphorisation, la conception et la construction du roman d’une part, l’amour impossible, le changement social et familial, le monde transcendant de la création d’autre part. Elle est dès lors conduite à discuter les convergences et les divergences dans leur traitement, qui reflète les visions des deux romanciers.
Continuer la lecture de Weiqun Tu | BâTissant les visions : entre Xueqin Cao et Marcel Proust | 2014

E. de Fontenay | La Prière d’Esther | 2014

Elisabeth de Fontenay, La Prière d’Esther, Paris, Seuil, 2014

La Prière d'Esther - Elisabeth (de) Fontenay

L’Esther tardive de la Bible, fêtée d’âge en âge dans la tradition juive, trouve son apothéose et sa trahison dans la pièce de Racine dont va s’emparer Proust pour décrire et faire parler aussi bien ses « hommes femmes » que sa mère. Continuer la lecture de E. de Fontenay | La Prière d’Esther | 2014