Archives de catégorie : Manifestation scientifique

AàC|La bibliothèque mentale de Marcel Proust | 01.07.2015

Appel à contributions  pour le 01/07/2015 :

La Revue d’études proustiennes (à paraître aux éditions Classiques Garnier) consacrera un numéro au thème suivant : « La bibliothèque mentale de Marcel Proust ».

On connaît l’immense culture de Marcel Proust et la multitude des œuvres qui alimentent son roman. On sait aussi qu’il accordait peu d’intérêt à la possession matérielle des livres. La chambre où il se retranchait pour écrire fut finalement remplie par ses propres cahiers manuscrits. « Les livres qui comptaient, il les avait dans sa tête », écrit Anka Muhlstein (La Bibliothèque de Marcel Proust, Odile Jacob, 2013, p. 16). Le cas de Proust n’est pas unique mais la puissance créatrice et la singularité de sa mémoire méritent une étude de cas renouvelée, qui prenne en compte les nombreux apports de la critique, en les articulant voire en les dépassant.

Continuer la lecture de AàC|La bibliothèque mentale de Marcel Proust | 01.07.2015

Proust et les sciences sociales | 27.03. 2015

Proust et les sciences sociales : allers-retours 
organisée par  Marielle Macé et Anne Simon
EHESS, 27 mars 2015, 9h-18h30
Salle du Conseil, 190 avenue de France, 75013 Paris

Journée organisée dans le cadre du projet « Arts, littérature et sciences sociales » célébrant les quarante ans de la création de l’EHESS

Programme

9h00 : accueil des participants

9h15 : Présentation, Marielle Macé (CNRS/EHESS) et Anne Simon (CNRS/EHESS)

Proust, une ressource pour les sciences sociales

9h30-10h : Barbara Carnevali (EHESS)
« Une microesthétique du social : Proust en dialogue avec Tarde et Simmel»

10h-10h30 : Robert Kahn (Université de Rouen)
« « La camorra des consommateurs » : Benjamin lit-il Proust en sociologue ? »

10h30-11h : Martin Rueff (Université de Genève)
« « Une minute affranchie de l’ordre du temps a recréé en nous pour la sentir l’homme affranchi de l’ordre du temps » : Lévi-Strauss et Proust »

11h-11h30 : pause

11h30-12h : Jacques Dubois (Université de Liège)
« Proust sociologue amusant. Entre Tarde et Durkheim »

12h-12h30 : « Le Proust de Bourdieu », avec Marielle Macé (CNRS/EHESS) et Gisèle Sapiro (CNRS/EHESS), animée par Anne Simon (CNRS/EHESS).

Déjeuner

La Recherche : une science de l’homme ?

15h-15h30 : Perrine Simon-Nahum (CNRS/EHESS)
« De Renan à Salomon Reinach, Proust acteur de la révolution des sciences religieuses »

16h-16h30 : Sara Guindani (Université Paris 8/FMSH)
« Proust et l’imagerie médicale de son temps. Cliché photographique, cliché social »

17h-17h30 : Philippe Chardin (Université François Rabelais de Tours)
« L’intelligence de l’intellectuel : une « pince-monseigneur » à l’efficacité douteuse »

Pour une présentation de la journée : Entretien des organisatrices avec Cyril Lemieux et Rémy Durand sur le site des 40 ans de l’EHESS.

Proust lecteur d’H. Bidou | L. Fraisse | Item | 16.03.15

Luc Fraisse « Le génie créateur de la guerre : Proust lecteur d’Henry Bidou »

École normale supérieure, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris

Lundi 16 mars 2015, Salle des Résistants, 10h-13h
Dans le cadre du séminaire de recherche : « Fin d’un monde, fin d’une œuvre : Le Temps retrouvé« , organisé par Nathalie Mauriac Dyer (ITEM, CNRS-ENS) et Philippe Chardin (Université de Tours).

Continuer la lecture de Proust lecteur d’H. Bidou | L. Fraisse | Item | 16.03.15

Traduire la sonorité dans l’œuvre proustienne|Université Nanterre|25-26 juin 205

 

William Michael Harnett, Music et littérature

Traduire la sonorité dans l’œuvre proustienne

Colloque international — 25-26 juin 2015 — Université de Paris Ouest Nanterre

(English version below)

Pour Proust, la traduction est intrinsèque à la création littéraire et sa conception rythmique et musicale du langage littéraire en fait une langue elle-même étrangère. Que se passe-t-il alors en traduisant Proust, et, plus particulièrement, qu’est ce que la pratique de la traduction révèle de la pensée du rapport entre son et langage, entre phonè et écriture, qui y est à l’œuvre ? Réunissant critiques littéraires et traducteurs de l’œuvre proustienne, ce colloque prendra appui sur les traductions de langue anglaise d’À la recherche du temps perdu afin d’explorer à de nouveaux frais le rôle perturbateur que joue la sonorité en tant qu’élément qui fait vaciller les distinctions entre l’« original » et l’écho qui en est la traduction, entre le texte de « départ » et d’« arrivée », entre silence, bruit, musique et langage, et, enfin, entre expérience, représentation et mémoire.

Continuer la lecture de Traduire la sonorité dans l’œuvre proustienne|Université Nanterre|25-26 juin 205

AàC|Séminaire doctoral : Proust et le roman moderne, perspectives comparatistes|UPEC

livre ProustAppel à communications pour le 30/01/2015 : Séminaire doctoral : Proust et le roman moderne, perspectives comparatistes, 3 séances et un colloque

Séminaire doctoral : Proust et le roman moderne, perspectives comparatistes, 3 séances et un colloque

Présentation et appel à communications

Après le programme « Proust dans la recherche comparatiste, bilan et nouvelles perspectives » dirigé par Karen Haddad et Vincent Ferré en 2006-2009 – trois journées d’étude à Paris 10 Nanterre et Paris 13, suivies du colloque « Proust : Dialogues critiques » (2009, en ligne sur Fabula) – puis le programme franco-hollandais dirigé par Karen Haddad et Franc Schuerewegen (colloques et journées à Paris 10 Nanterre, Anvers et Nimègue) avec la collaboration de V. Ferré, en 2010-2013, des doctorants de l’équipe « Lettres, Idées, Savoirs » (LIS, EA 4395) de l’université Paris Est (UPEC) lancent un programme associant un séminaire doctoral en 3 volets et un colloque, autour de Proust et le roman moderne, dans une perspective comparatiste :

Continuer la lecture de AàC|Séminaire doctoral : Proust et le roman moderne, perspectives comparatistes|UPEC

Pôle Proust|Puissance philosophique du romanesque proustien|17.12.2014

« Puissance philosophique du romanesque proustien », A. Simon, 17 décembre 2014

Mercredi de 15 h à 17 h (salle 5, 105 bd Raspail 75006 Paris)

Dans le cadre du séminaire EHESS animé par Barbara Carnevali « Une esthétique sociale de la modernité : Georg Simmel et Marcel Proust, 2 », Mention « Théorie et pratique du langage et des arts ».

543px-Romain_Coolus_Vuillard
Crédit image: Par Édouard Vuillard, Portrait de Romain Coolus, 1906 (Musée d’Orsay) [Public domain], via Wikimedia Commons

Pôle Proust | Attaquer la langue : la linguistique à l’épreuve de Proust | 8.01.2015

Cycle « Proust : la pensée, l’émotion, l’écriture »
Deuxième journée, 8 janvier 2015

Attaquer la langue : la linguistique à l’épreuve de Proust
organisée par Anne Simon

CRAL-EHESS, Salle Lombard, 10h30-13h

Vidéo ici

Anne Simon, Présentation, et Marisa Verna (Université catholique de Milan), « Idéologie linguistique et “question juive” dans la Recherche »

Erika Fülöp (Fondation Alexander von Humboldt), « Écrire l’imparfait, parfaire l’écriture : Proust compositeur »

Marion Carel (EHESS), « L’argumentation intérieure »

Continuer la lecture de Pôle Proust | Attaquer la langue : la linguistique à l’épreuve de Proust | 8.01.2015

Cycle Proust : la pensée, l’émotion, l’écriture

15PROUST1_SPAN-superJumbo

Le cycle de journées d’étude « Proust : la pensée, l’émotion, l’écriture », pris en charge par Anne Simon, a pour objectif d’analyser les relations entre production cognitive et expérience esthétique et émotionnelle.

Première journée « Proust, une pensée sensible » co-organisée par Philippe Roussin, Michael Sheringham et Anne Simon, Maison Française d’Oxford : interventions de Nathalie Aubert, Edward Hugues, Nathalie Mauriac, Anne Simon, Jean-Yves Tadié, Adam Watt et Jennifer Yee (vidéos ici), Oxford, 22 novembre 2013.

Deuxième journée en cours de programmation : 2016.