Colloque | Littérature et médecine. Le cas de Proust| 3-4 juillet 2015

Proust - Nice Art - 1

Colloque « Littérature et médecine. Le cas de Proust« , organisé par Mireille Naturel, avec le soutien de la SAMP et du projet CAMELIA

3-4 juillet 2015
Université Sorbonne nouvelle, 46, rue Saint-Jacques, 75 005 PARIS, 3e étage, salle M

5 juillet 2015
Illiers-Combray, Salle Nadar (Maison de tante Léonie) ou salle Jules Amiot (Mairie)

ProgrammeLitteratureMedecineProust4pages

Présentation

Le lien littérature/médecine serait-il un facteur de filiation biographique d’abord, littéraire ensuite ? Dès Les Plaisirs et les jours, Proust peuple son univers imaginaire d’êtres en souffrance. Comment la maladie s’articule-t-elle avec les thèmes majeurs de l’œuvre, le mal, la mort, la mémoire, le temps, la création ? Quelle représentation romanesque est-il donné de la maladie dans la Recherche, à travers les personnages de médecins et de malades ? Comment soigne-t-on ? comment se soigne-t-on ? comment vit-on sa neurasthénie ? Comment meurt-on ? Quel tableau est donné des perversions, des passions elles-mêmes vécues comme états pathologiques ? À la recherche du temps perdu se prête-t-elle à une lecture psychanalytique – Proust est-il le rival de Freud ou Freud le rival de Proust ? Que peut-elle apporter à l’art-thérapie ? Autant de questions que pose Marcel Proust, à travers sa création.

Comité scientifique : Marianne BAUDIN, Professeur de psychologie clinique et de psychopathologie à l’université de Villetaneuse-Paris 13, Michel ERMAN, Professeur de Littérature française à l’université de Bourgogne, Mireille NATUREL, maître de conférences-HDR en Littérature française, responsable du Centre de Recherches Proustiennes de la Sorbonne nouvelle.

Comité d’organisation : Mireille NATUREL, Marianne BAUDIN, Michel ERMAN, Isabelle DUMAS (doctorante en cotutelle Universités de Montréal et Sorbonne nouvelle), Jean-Lou VIAL (SAMP)

Vendredi 3 juillet

46, rue Saint-Jacques, 75 005 PARIS, 3e étage, salle M

(accueil des intervenants salle V)

9h00 : Ouverture par M. Carle BONAFOUS-MURAT, Président de l’Université Sorbonne nouvelle- Paris3 (Sorbonne Paris Cité)

Introduction par Mireille NATUREL

9h15 : Conférence inaugurale

Présentation : Marianne BAUDIN

Michel SCHNEIDER, psychanalyste et écrivain

 « La lecture comme guérison. Proust lecteur de moi-même »

L’écriture et la maladie

Président de session : Michel ERMAN

10h-10h45

Edward BIZUB, chercheur en littérature française, Genève

« La psychothérapie de Proust : une œuvre d’art ? »

10h45-11h00 : pause

11h00-11h30

Philippe CHARDIN, professeur de Littérature comparée, Université François Rabelais de Tours

« Le névropathe et son Esculape : un duo proustien, un duo romanesque des années 20 

11h30-12h00

Anna Magdalena ELSNER-GOTTLIEB, chercheur en sciences humaines et médecine, USA

 « » Écrire le roman du malade  » : Proust en dialogue avec Louis de Robert et Léon Werth »

Déjeuner au restaurant Le Bouillon Racine

Des influences médicales et littéraires 

Présidente de session : Marianne BAUDIN

14h30-15h00

Luc FRAISSE, professeur de Littérature française, Université de Strasbourg et membre senior de l’Institut universitaire de France.

« Les pères médecins : le poids d’un jugement » 

15h00-15h30

Stéphane BALCEROWIAK, médecin, Reims

« L’étrange cas du Dr Doyen : visions proustiennes d’un chirurgien et inventeur de génie, Eugène-Louis Doyen (1859-1916) »

15h30-16h00

Hector PEREZ-RINCON, professeur de Psychopathologie et d’Histoire de la Psychiatrie à l’Université de Mexico et à l’Institut National de Psychiatrie.

« Le Léthé intérieur. De la possible influence de Les Rêves et les moyens de les diriger de Léon d’Hervey de Saint-Denys sur la genèse d’À la recherche du temps perdu »

Pause : 16h00-16h30

16h30-17h30 : Programmes de recherche « Littérature et médecine » représentés.

Modératrice : Mireille NATUREL

Margery VIBE SKAGEN, « Literature and Science », université de Bergen, Norvège, sous la direction de Margery Vibe Skagen et de Margareth Hagen

Anna Magdalena ELSNER-GOTTLIEB, « Humanities and Health au King’s College », Londres ; « Institute for the Medical Humanities », université du Texas et « Yale Hastings Centre for Ethics and Health Policy ».

Samedi 4 juillet

46, rue Saint-Jacques, 75 005 PARIS, 3e étage, salle M

Proust médecin

Présidente de session : Édith LECOURT, Professeure de psychologie clinique et de psychopathologie, Paris-Descartes

9h00-9h30

Dr Jean-Pierre OLLIVIER, professeur au Collège de Médecine, Cardiologie, Paris

« Proust cardiologue »

9h30-10h00

Béatrice ATHIAS, doctorante université de Paris-Diderot, Paris7

« L’écoute dans la Recherche: remède ou empoisonnement ? »

Pause : 10h30-11h00

Présidente de session : Margery VIBE SKAGEN, Professeur de littérature française, université de Bergen, Norvège

11h00-11h30

Julie MUELLER, Université de Hambourgdoctorante en littérature française  « Neurasthénie et mélancolie dans la Recherche : Proust pionnier de la neuroscience »

11h30-12h00

Samuel LEPASTIER, psychiatre et psychanalyste, directeur de recherche à l’Université Paris-Diderot, chercheur associé à l’Institut des sciences de la communication du CNRS.

« Marcel Proust, romancier de l’hystérie »

Déjeuner au restaurant Le Berthoud

États du corps, états psychiques

Présidente de session : Marianne BAUDIN

14h30-15h00

Sjef HOUPPERMANS, professeur associé de littérature française moderne à l’Université de Leiden, Pays-Bas.

« Désirs affolés »

15h00-15h30

Audrey CERFON, assistante-doctorante à l’Université de Genève

« Fièvre des foins, fièvre d’amour »

15h30-16h00

Isabelle DUMAS, doctorante et chargée de cours à l’Université de Montréal, en cotutelle avec la Sorbonne Nouvelle-Paris3

« Tandis qu’ils agonisent : Proust et les malades imaginaires ou sérieux »

[Gare Montparnasse : 18h09, Illiers-Combray : 20h05]

Dimanche 5 juillet, Illiers-Combray

 Salle Nadar (Maison de tante Léonie) ou salle Jules Amiot (Mairie)

Pathologies réelles et  pathologies imaginaires  

Président de session : Luc FRAISSE

9h30-10h00

Gabrielle ROY-CHEVARIER, étudiante en doctorat, Université McGill, Canada

« Voyage autour du lit du malade »

10h00-10h30

Guangyu WU, doctorant en littérature française à Paris 3-Sorbonne Nouvelle

« La maladie intime et l’intimité maladive : le «  rôle  » de l’asthme dans la correspondance de Proust et sa mère »

Pause 10h30-11h00

Présidente de session : Mireille NATUREL

11h00-11h30

Dagmar WIESER, chercheure associée de l’Université de Berne, Suisse

« L’obésité dans le temps. Proust, Ali-Bab et le professeur Babinski »

11h30-12h00

Stéphane CHAUDIER, maître de conférence-HDR, Université Jean Monnet, Saint-Étienne

« Souffrance et douleur dans l’œuvre de Proust : phénoménologie de la maladie »

Déjeuner au restaurant Les Aubépines

15h00 : visite du château de Villebon

16h30 : visite du village d’Illiers-Combray.

[Illiers-Combray : 18h03, Paris-Montparnasse : 19h47].