Hommages à Philippe Chardin, 2017

510_philippe-chardin

NOTRE AMI PHILIPPE CHARDIN nous a subitement quittés, ce 11 janvier 2017, emporté par son « tête-à-tête avec la mort », cette tenace rôdeuse que tout lecteur de la Recherche ne cesse, au fur et à mesure qu’il avance dans la vie et dans ses relectures, de croiser. Passante dont on se passerait, elle n’a pas eu raison de Philippe. Car de lui on peut dire avec Proust que son « cerveau était un riche bassin minier, où il y avait une étendue immense et fort diverse de gisements précieux », qu’il a su « exploiter » pour nous les révéler, avec cette puissance d’écriture, ce sens historique et cette culture philosophique et littéraire qui font de son œuvre une référence indépassable. Un cerveau, et pour celles et ceux qui le connaissait, un homme aimant, aux éclats de rire enfantins, à l’intelligence aiguisée mais toujours généreuse. Un romancier enfin, qui n’a cessé de se rendre à ce « rendez-vous urgent, capital, avec soi-même » qu’est l’écriture selon Proust.
Plus personnellement, je perds un ami de trente ans, une part sensible de ma vie se détache de moi, j’espère, le lisant et l’écoutant, le retrouver, la retrouver.

À sa famille, à ses proches, à ses collègues de l’université de Tours, de l’ITEM-Proust, de la Société des Amis de Marcel Proust et des Amis de Combray, et à l’étranger, de ces innombrables institutions où il était reconnu et demandé, les membres du Pôle Proust envoient leurs pensées les plus douces.

• Un premier hommage sera rendu à Philippe, qui devait intervenir au séminaire de l’ITEM-Proust qu’il animait avec Nathalie Mauriac Dyer, le 6 février (École normale supérieure, 29 rue d’Ulm, salle 235B, à partir de 10h).
• Un hommage plus formel aura ensuite lieu à l’École normale supérieure à l’occasion de la sortie du livre que préparent Florence Godeau et Sylvie Humbert-Mougin.
• Le numéro de la Revue d’études proustiennes que prépare Luc Fraisse sera dédié à notre ami et collègue : « Proust et le livre à venir. Hommage à Philippe Chardin », Revue d’études proustiennes, n° 6, 2017-2.

LE TEMPS RETROUVÉ DE PHILIPPE :

Journée « Proust et les sciences sociales : allers-retours », organisée par Anne Simon et Marielle Macé, EHESS, 27 mars 2015


Colloque Proust et la musique, organisé par Jean-Yves Tadié, Fondation Singer-Polignac, 25-27 octobre 2016.

Émission La jalousie (1/4) : Proust : les passions prisonnières
France Culture, Les chemins de la philosophie, réal. Adèle Van Reeth, 7 décembre 2015.

Colloque Proust et ses amis, III, organisé par Jean-Yves Tadié, Fondation Singer-Polignac, 7 juin 2013.

Colloque Originalités de l’œuvre et notion d’originalité dans la pensée de Marcel Proust, organisé par Philippe Chardin, Tours, 5-6 mars 2009. Paru sous le titre Originalités proustiennes, Philippe Chardin dir., Paris, Éditions Kimé, « Détours littéraires », 2010.

ET QUELQUES TITRES, contribution de Philippe à la bibliographie du Pôle Proust, au sein d’une immense et prodigieuse production :

Ouvrages scientifiques
–, Proust ou le bonheur du petit personnage qui compare, Paris, Honoré Champion, « Recherches proustiennes », 2006.
–, L’Amour dans la haine ou la jalousie dans la littérature moderne (Dostoïevski, James, Svevo, Proust, Musil), Genève, Droz, 1990.
–, Le Roman de la conscience malheureuse, Genève, Droz, 1982.
Direction de collectifs
–, Cent ans de jalousie proustienne, Erika Fülöp et Philippe Chardin dir., Classiques Garnier, 2015.
–, Proust écrivain de la Première Guerre mondiale, Philippe Chardin et Nathalie Mauriac Dyer dir., Éditions universitaires de Dijon, 2014.
Originalités proustiennes, Paris, Éd. Kimé, 2010.
Chapitres d’ouvrages
–, « Du côté de chez Swann ou la trilogie de l’hainamoration jalouse », Cent ans de jalousie proustienne, dir. Erika Fülöp et Philippe Chardin, Classiques Garnier, 2015, p. 81-90.
–, « L’autorité perdue puis retrouvée de la science chez Flaubert, chez Musil et chez Proust », in L’autorité dans le monde des Lettres, Elisabeth Gavoille, Marie-Paule Pilorge et Philippe Chardin dir. , Kimé, 2015, p. 97-111 .
–, « ‘Je n’ai jamais compris qu’on fît de l’héroïsme pour le compte des autres’ – La guerre chez Proust : lieux communs et originalité », Proust écrivain de la Première Guerre mondiale, Philippe Chardin et Nathalie Mauriac Dyer dir., Éditions universitaires de Dijon, 2014, p. 121-136.
Articles
–, « ‘ Passera pas’ (le Temps) », Bulletin d’informations proustiennes 44, Éditions rue d’Ulm, 2014, p. 49-61.
–, Philippe Chardin, « La dialectique proustienne des rapports maître/serviteur d’après le personnage de Françoise dans Du côté de chez Swann “Combray” », Item [En ligne, 12 septembre 2013].
–,  « Proust et ses « surmoi » classique et flaubertien », Item [En ligne,  14 octobre 2008].
–, « Rupture interminable et travail de deuil dans la littérature européenne du début du siècle : Proust, Kafka, Svevo », Item [En ligne, 23 mai 2007].
Romans et nouvelles
–, Le Méchant Vieux Temps, Paris, éd. Jacqueline Chambon/Actes Sud, 2008.
, Soliloque pour clarinette seule, Paris, éd. Léo Scheer, coll. Melville, 2003.
–, Alma mater – premier roman comique inspiré par l’université française, Paris, éd. Atlantica-Séguier, 2000.
–, L’Obstination, Nîmes, éd. Jacqueline Chambon, 1990.
–, Souvenirs impies, Nîmes, éditions Jacqueline Chambon, 1989.

E. Ladenson | L’école de l’amitié | ENS | 9 janv. 2017

Séminaire « Le champ proustien (2): De l’amour », organisé par N. Mauriac Dyer et Ph. Chardin
Lundi 9 janvier 2107, 10h-12h30, , ENS, 29, rue d’Ulm 75005 Paris, salle 235Bmarie_pape_carpantier_pfElisabeth Ladenson : « L’école de l’amitié »
Pourquoi l’expérience de l’école disparaît entre Jean Santeuil et la Recherche, et le rôle de l’amitié dans cette question. Continuer la lecture de E. Ladenson | L’école de l’amitié | ENS | 9 janv. 2017

P. Moret-Jankus | Race et imaginaire biologique chez Proust | Classiques Garnier | 2016

Pauline Moret-Jankus, Race et imaginaire biologique chez Proust, Paris, Classiques Garnier, « Bibliothèque proustienne », 2016pmkms01b

L’œuvre de Proust tisse un écheveau de thèmes issus d’un imaginaire biologique. Il permet à Proust de mettre en scène la tension entre identités de groupe et aspiration à une loi universelle. Cet imaginaire biologique nourrit la représentation littéraire de la multiplicité de l’identité personnelle.

Continuer la lecture de P. Moret-Jankus | Race et imaginaire biologique chez Proust | Classiques Garnier | 2016

Julie André | La fabrique du discours sur l’homosexualité | ENS | 5 déc. 2016

Séminaire « Le champ proustien (2): De l’amour », organisé par N. Mauriac Dyer et Ph. Chardin

Lundi 5 décembre, 10h-12h30, ENS, 29, rue d’Ulm 75005 Paris, salle 235Bunknown


Julie André : La fabrique du discours sur l’homosexualité : le rôle de la presse et ses clichés

On s’intéressera à la fabrique du discours sur l’homosexualité chez Proust en relisant un des cahiers du « Contre Sainte-Beuve », le Cahier 7, en particulier le passage publié sous le titre « La race maudite » par Bernard de Fallois. Dans cette première ébauche d’un discours sur l’homosexualité, Proust semble en effet reprendre quelques-uns des stéréotypes et clichés les plus fréquents de la presse de son époque. Derrière ces clichés on entend également deux autres discours, celui de la justice et celui de la médecine, échos des trois grands procès qui ont marqué l’actualité de ce tournant du siècle : l’affaire Eulenburg, l’affaire Wilde, et l’affaire Dreyfus. J. A.

http://www.item.ens.fr/index.php?id=13700

C. Méla et J.-Y. Tadié | Présentation des épreuves d’ « Un amour de Swann » | ENS | 7 nov. 2016

 Séminaire « Le champ proustien (2) : De l’amour », organisé par N. Mauriac Dyer et Ph. Chardinproduct_9782070106400_195x320
Lundi 7 novembre, 10h30-12h30, ENS, 29, rue d’Ulm 75005 Paris, salle 235B
Attention, changement d’horaire

Charles Méla et Jean-Yves Tadié : présentation des épreuves d’ « Un amour de Swann »

Continuer la lecture de C. Méla et J.-Y. Tadié | Présentation des épreuves d’ « Un amour de Swann » | ENS | 7 nov. 2016

Du côté de chez Swann ou le cosmopolitisme d’un roman français | Champion | 2016


couverture Du côté de chez Swann ou le cosmopolitisme d’un roman français, A. Compagnon et N. Mauriac Dyer dir., Paris, Champion, « Recherches proustiennes », 2016


Actes du colloque de juin 2013 au Collège de France et à l’École normale supérieure

table-des-matieres

Continuer la lecture de Du côté de chez Swann ou le cosmopolitisme d’un roman français | Champion | 2016

Autour de Proust. Philosophie du roman de V. Descombes | EHESS | 14 oct. 2016

Littérature, Philosophie et Sciences Sociales
Autour de Proust. Philosophie du roman de Vincent Descombes (Minuit, 1987)

Journée d’étude en présence de l’auteur

Alfred Stieglitz-A Wet Day On the Boulevard - Paris, 1897
Alfred Stieglitz-A Wet Day On the Boulevard – Paris, 1897

Vendredi 14 octobre 2016, de 14h à 18h

EHESS, salle Jean-Pierre Vernant, 190 avenue de France, 75013 Paris

Continuer la lecture de Autour de Proust. Philosophie du roman de V. Descombes | EHESS | 14 oct. 2016

Penser le temps avec Marcel Proust : traces, interpolation, anachronisme | ENS | 25 nov. 2016

Vendredi 25 novembre 2016, 10h-17h, École normale supérieure, 29 rue d’Ulm, 75005 Paris, salle Paul Langevin

Time Lost (c) Matt Gibson, https://www.flickr.com/photos/matt_gibson/3281131319/in/photolist-nNMAt-5ZWE2D-oFrLd1-agEVeo-aZ6ZpK-3FvFCN-ooZ5tq-oFtq5K-aNcigx-iTiMEV-7V3VP6-rdahdM-qsCLUM-p4MeM9-NAtMm-6vRaKX-oMjuhE-oMjunj-6kZnq9-58FZKs-7sk448-jshVrx-jsjt4X-jshTW8-jsmhT5-jsjr44-4WdhYC-qDyJLm-e1eP9G-7StuUh-drmn9M-qsrNJG-cVzxKo-95tz6K-jsjsnr-jsmeqd-jsjUww-jshWEK-jshVAF-jsjU6G-jsmgD1-jshTCn-jsjUhy-VtkRn-4qrURf-yTE6V-9qpWzZ-73Lpzv-oUsYfn-79F4zB
Journée ProusTime 2 organisée par Isabelle Serça dans le cadre des travaux de l’équipe Proust de l’Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM, CNRS-ENS)
avec Patrick Boucheron, Thibault Damour, Jean-Marc Devaud, Anne Simon  et Jean-Yves Tadié

Continuer la lecture de Penser le temps avec Marcel Proust : traces, interpolation, anachronisme | ENS | 25 nov. 2016

William C. Carter | L’infini de l’amour | ENS | 11 oct. 2016

Séminaire « Le champ proustien (2): De l’amour », organisé par N. Mauriac Dyer et Ph. Chardin
ATTENTION Mardi 11 octobre, 10h-12h30, ENS, 29, rue d’Ulm 75005 Paris, salle Assia Djebar

Botticelli - Les filles de Jethro (détail)
Botticelli – Les filles de Jethro (détail)

William C. Carter: « « L’infini de l’amour »

Il sera notamment question des manifestations différentes de l’amour dans la Recherche, de la transpositions des sexes, de l’importance de la figure de l’androgyne qui est liée à la création artistique, du cas d’Albertine, grâce à qui le Narrateur comprendra enfin ce que c’est qu’un amour partagé, et des conclusions que le Narrateur en tire pour l’avenir de son roman. Continuer la lecture de William C. Carter | L’infini de l’amour | ENS | 11 oct. 2016

Proust’s Muse, The Countess Greffulhe | The Museum at FIT | New York | 23 sept. 2016-7 janv. 2017

Proust’s Muse, The Countess Greffulhe

Special Exhibitions Gallery
September 23, 2016 – January 7, 2017

http://www.fitnyc.edu/museum/exhibitions/prousts-muse.php

Due to loan restrictions, photography is not allowed in this exhibition.

Proust’s Muse, The Countess Greffulhe features extraordinary fashions from the legendary wardrobe of Élisabeth de Caraman-Chimay, the Countess Greffulhe (1860–1952). A famous beauty celebrated for her “aristocratic and artistic elegance,” the countess was a fashion icon comparable to Daphne Guinness today.

Photograph by Otto, the Countess Greffulhe in a ball gown, circa 1887. © Otto/Galliera/Roger-Viollet.

Photograph by Otto, the Countess Greffulhe in a ball gown, circa 1887.
© Otto/Galliera/Roger-Viollet.